Pierra Menta été – 5ème édition

La Pierra Menta été est ce qui se rapproche le plus de notre pratique quotidienne. Le parcours est taillé par notre ami François Hivert, guide de haute-montagne, chef de la sécurité de la course. Ce qu’il y a de plus incroyable dans cette course est le fait de faire passer autant de monde en toute sécurité sur des passages escarpés et potentiellement dangereux. Pour cela François Hivert et son équipe réalisent un travail énorme, posant des sécurités solides sur spit, plaçant des centaines de mètres de corde, analysant préalablement les trajectoires des chutes de pierre, pensant à chaque point du parcours à comment évacuer un blessé. Tout est passé au crible. Les intervalles des points d’eau, la météo, les névés, les plans B, les barrières horaires, les contrôles du matériel, les traditionnels briefing de course.

Ce type de course est un complément logique du trail ! L’esprit de cordée est un point crucial mais courir en équipe et sur plusieurs jours ne s’improvise pas ! La gestion de course, la stratégie et la récupération sont des étapes qui s’apprennent progressivement. On voit de tout dans cette épreuve qui se veut avant tout populaire ce qui n’est pas sans posé certains problèmes lors des traversées d’arêtes. Le niveau physique est moins élevé que celui de sa grande sœur hivernale mais le niveau montagne l’est encore moins. On remarque également beaucoup d’équipes étrangères.

Deux équipes représentaient Passy Alpirunning. L’équipe de Magali et François Lachaux et l’équipe de Alicia Blanchet / Benjamin Izylowski.

252 équipes hommes/femmes/mixte ont pris le départ de cette 5ème édition. Magali et François se classent 27ème au scratch et 4ème équipe mixte en 11h47’35. Alicia et Benjamin se classent 120ème au scratch et 23ème équipe mixte en 15h01’13.

Résultats

La Pierra Menta c’est pas donné !

Par Benjamin Izylowski

 » Tout commence en décembre. L’idée nous vient de faire la pierra menta… sacrée connerie ! Début janvier nous voilà inscrits… les choses sérieuses commencent (ou pas!). A peine le temps penser a s’entraîner que nous voilà le 4 juillet à Arêches, prêts à en baver. Le start est donné… ça part vite, très vite! La belle ambiance de la première étape nous met direct dans le bain. Puis la deuxième étape nous rappelle à l’ordre.. la Pierra Menta c’est pas donné! Ni une ni deux on se requinque pour finir en beauté. Je met la press à Ali pour attaquer sévère la dernière journée. On part en montée, l’élastique se tend mais ne romp pas. C’est moi qui pète (sans vilain jeu de mot). Le départ était rapide, un peu trop peut être ! On s’accroche pour partir pleine balle dans la première descente. Deuxième et dernière montée avec de belles relances, les cannes sont là, on arrive enfin au sommet! L’orage n’est pas loin, on file vite sur la crête où une centaine de spectateurs reboostaient les coureurs pour la dernière descente… tadam, top 100 qui vient couronner cette troisième journée de plaisir ! Mag et François nous attendent avec la bière de recup… les conseils de nos « vieux » sages ont été très précieux pour cette expérience. Et ce fut un pur bonheur de partager cette aventure avec eux « 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*