Pas de la Racine, Sallanches

L’été s’est installé depuis le début du mois de février. On profite des températures exceptionnellement élevées pour réaliser certaines randonnées alpines difficiles voir impossibles en février si l’hiver était normal ! Les primevères, pâquerettes, violettes et tacounets (tucilage) ainsi que pouces de jonquilles sortent de toute part. Nous sommes plus inquiets qu’émerveillés. Les vols de papillons, abeilles et guêpes, bourdons et mouches démontrent tristement le dérèglement climatique !

Probabilité d’accident
Le Passage de la Racine est situé à Sallanches, juste au dessus de notre maison. Il assure la liaison directe plein ouest aux Chalets de St Martin situés à 1731m d’altitude depuis le chemin rural de Crève Cœur à Véran. Le passage rassemble différentes parties techniques : une échelle, des portions avec mains courantes et du terrain à chamois raide évidemment. De nombreux pas sont exposés au vide. La chute est interdite ! Nous sommes coutumiers de cet itinéraire par tout temps et toutes saisons ainsi que dans les 2 sens. Cependant, nous savons qu’il faut plus que jamais anticiper la probabilité d’accident lorsque l’on connait et maîtrise trop parfaitement un itinéraire.

Micro-crampons
Les vérifications d’usages réalisées 4 jours avant sur le terrain ont démontrés que certains passages nécessitaient l’utilisation de micro-crampons pour augmenter la sécurité. De même, nous avons décidés que l’un de nous devait prendre 1 corde de 30m, 2 sangles avec mousquetons et 1 piolet pour le groupe. En ce qui concerne nos 7 participants présents à cette sortie, 3 avaient déjà effectuer cette sortie avec nous en condition plus sèches, 2 le réalisaient pour la première fois suivant une progression personnelle logique à l’intérieur du groupe et 2 autres sportifs de haut niveau étaient nos invités.

Ingénieurs Salomon
Ces 2 dernières personnes sont les ingénieurs Simon Descamps (Footwear Product Line Assistant Salomon) et Thomas Lacroix son assistant. Ils étaient présents dans le cadre d’une mission de développement de la Xa Alpine Pro pour la marque Salomon, une chaussure dédiée à la pratique de l’alpirunning. Une chaussure que Simon Descamps, responsable du développement, à l’attention de faire gagner au prochain K2 Varan Go Fast Down. Simon et Thomas, aussi forts dans la tête que dans les jambes, ont parfaitement maîtrisé le terrain. Un des objectifs de leur venue était aussi une immersion au sein du groupe pour tenter de comprendre les raisons et les attentes en terme de chaussure des participants.

Tania, invitée surprise
Nous avons décidé d’utiliser notre marge technique pour assurer et porter Tania, la chienne border collie de Didier Delemontez. En effet Tania était présente au rendez-vous malgré la spécification de la présence d’une échelle et de mains courantes ainsi que d’un niveau T4 ! Nous avions aussi constamment la capacité à scindé le groupe en 2 et à faire demi-tour. A notre connaissance, c’est la première fois qu’un chien passe le passage de la racine.

Nous finissons aux voitures par la bière de l’amitié et quelques gâteaux.

Sortie de 9,22 km pour 758m d+ réalisée le 27 février 2019 en 3h02 de 18h33 à 21h35 - total 9 personnes (dont 2 encadrants) et 1 chien - météo nuit claire et douce

Album photo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*