Le crapahut des talus du Môle

A un mois de l’Ultra Tour du Môle, cette virée a permis de faire comprendre aux participants que le Môle n’était pas une simple montagne à vache. L’itinéraire du jour est une nouvelle fois très loin des classiques.

L’UTM est une course créée en 2011 par Stéphane Roguet, professeur des écoles et moniteur d’escalade qui vit à Ossat, au pied du Môle. Depuis quelques éditions la course est organisée par Gaspard Barioz, un ancien nageur que j’ai entraîné lorsque j’étais entraîneur du club de natation de Cluses. J’ai participé trois fois à cette course en 2012 (11ème), 2013 (7ème) et 2014 (13ème). Magali y a participé en 2016 (4ème). Quelques uns de nos membres ont également fait cette course. La particularité de l’UTM réside dans son tarif et son rapport distance dénivelé. Il existe en effet une dégressivité du tarif d’inscription en fonction de l’apport d’un gâteau ! Le rapport distance dénivelé de 30 km pour 3000m d+ classe l’UTM comme une course très difficile dans le département. Pour réaliser autant de dénivelé l’itinéraire passe par les communes de Marignier, Ayse, St Jean de Tholome et St Jeoire. Le sommet n’est pas situé au niveau de la Croix du Môle de Marignier mais au niveau du banc d’Ayse. A la fin de ce mois, 5 membres du groupe prendront le départ de l’UTM !

Nous démarrons à 7h de Marignier. Après 1000m de montée, le groupe s’émerveille en voyant un tapis de jonquilles vers les « Granges », fleurs emblématiques du Môle. Au Col de Rionffer, le local Didier Delemontez et son chien Tania nous quitte comme convenu. Nous continuons jusqu’au sommet sans problème malgré la neige. Nous faisons une pause ravitaillement au niveau du banc d’Ayse. La descente jusqu’à « Chez Béroud » se passe également très bien, tout le monde est à l’aise dans la neige et la descente hors sentier.

Le banc des amoureux

Nous contournons les rochers de l’Aigle par le nord en empruntant un sentier peu marqué jusqu’au Col du Réray. La descente par le sentier qui rejoint « Chez Jeandet » est très appréciée car le sentier traverse une belle forêt de pin. Nous traversons un champ puis faisons une seconde pause casse-croûte. Nous constatons que quelques tiques nous courent sur les jambes. Ce sujet nous accompagnera durant la montée en forêt en direction du Couloir des Bœufs. Nous admirons un superbe chamois faire son show à fond dans le pierrier devant. Cela fait 5 heures que nous sommes partis. Les choses sérieuses commencent. Le secteur du couloir des Bœufs est très escarpé. Il nécessite la formation de deux groupes dont l’un effectuera une shunte jusqu’au lieu de regroupement « Chez Béroud ».

Je redessine la fin du tracé et improvise la visite de la cabane de chasseur de Rionffer et un bassin de 1908 perdu au milieu de nulle part ! Une preuve que la montagne entière du Môle était en alpage ! La partie finale est consacrée à la découverte du sentier de la petite provence via le superbe secteur du banc des amoureux et le pierrier ludique de l’Eponnet.

23.83 km 2541m d+ 10h04

Trace gpx et itinéraire camptocamp

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*